• David de Tscharner, solo show « D'ailleurs, la vie ici » Centre d'art Les Capucins, Embrun, 2020 / photo : t.deladerrière

  • David de Tscharner, solo show « D'ailleurs, la vie ici » Centre d'art Les Capucins, Embrun, 2020 / photo : t.deladerrière

  • David de Tscharner, solo show « D'ailleurs, la vie ici » Centre d'art Les Capucins, Embrun, 2020 / photo : t.deladerrière

  • David de Tscharner, solo show « Vida Largo Octopus Trend » Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2019 / photo Salim Santa Lucia

  • David de Tscharner, solo show « Vida Largo Octopus Trend » Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2019 / photo Salim Santa Lucia

  • David de Tscharner, solo show « Vida Largo Octopus Trend » Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2019 / photo Salim Santa Lucia

  • David de Tscharner / Bonds, 2019

  • David de Tscharner, « Le Mur », Atelier Culot, Roux-Mirroir, Belgique, 2019

  • David de Tscharner, solo show «Élémentaire », Abstract, Lausanne, 2018

  • David de Tscharner / Nature morte, 2018

  • David de Tscharner, solo show « Le Grand Miroir », Galerie Jeanroch Dard, Brussels, 2016 / photo HV Studio

  • David de Tscharner, solo show « Les Ambassadeurs », Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2016

  • David de Tscharner / Coque #2, 2016 / photo HV Studio

  • David de Tscharner / Coque #3, 2016 / photo HV Studio

  • David de Tscharner, « Season», Palais des Arts, ISDAT, Toulouse, 2013 / photo David Ancelin

  • David de Tscharner, solo show « Fantasmagorie », Frac Pays de la Loire / photo Fanny Trichet

  • David de Tscharner, solo show « Fantasmagorie », Frac Pays de la Loire / photo Fanny Trichet

  • David de Tscharner, solo show « Fantasmagorie », Frac Pays de la Loire / photo Fanny Trichet

  • David de Tscharner, solo show « One Sculpture a Day », Cneai, Chatou, 2013 / photo Aurélien Mole

  • David de Tscharner, solo show « One Sculpture a Day », Cneai, Chatou, 2013 / photo Aurélien Mole

  • David de Tscharner, group show « N a pris les Des », 43 Rue des Panoyaux, Paris, 2015

Installé à Bruxelles depuis 2002, l’artiste suisse David de Tscharner développe une vaste recherche artistique, incluant des expérimentations dans des domaines aussi variés que le son, la vidéo ou l’édition, mais c’est en tant que sculpteur qu’il s’est affirmé progressivement. Utilisant des éléments tels que les contraintes de temps, les contextes géographiques, la réappropriation et la participation collective pour amplifier les matières qu’il manipule, il transforme la sculpture en un catalyseur permettant de créer un lien entre l’intime et l’expérience sociale.

David de Tscharner est né en 1979 à Lausanne. Il vit et travaille à Bruxelles.
Il a étudié à la HEAD à Genève et à La Cambre à Bruxelles où il enseigne actuellement. Plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées, notamment à Abstract (Lausanne) en 2018, à la Galerie Valeria Cetraro (ex. Escougnou-Cetraro, Paris) en octobre 2016, à Galerie Jeanroch Dard et à la Maison Grégoire (Bruxelles) en avril 2016, au Frac des Pays de la Loire en 2014, au cneai= en 2013, dans les galeries Aliceday en 2012 et Baronian en 2008. Il présente sa deuxième exposition personnelle à la Galerie Valeria Cetraro en décembre 2019.
Il a participé à de nombreuses expositions collectives en Europe, notamment à Piacé Le Radieux, Bézard Le Corbusier, au Frac des Pays de la Loire (Carquefou), au Lieu Unique (Nantes), à la Box (Bourges), au cneai= (Chatou). En 2018, il participe à Vent-des-Forêts, Espace rural d’art contemporain (Fresnes-au-Mont). En 2019, il participe à l’exposition “Calculated Chance” à la Société d’électricité (Bruxelles) et en 2020 son travail fait l’objet d’une exposition personnelle « D’ailleurs, la vie ici » , au Centre d’art Les Capucins à Embrun. En 2021, il participera au projet d’exposition de l’artiste Claude Closky intitulé « X » au FRAC des Pays de la Loire.


Based in Brussels since 2002, Swiss artist David de Tscharner has developed a body of work that includes experimentations in different artistic fields such as sound, video or publishing but it is through sculpture that he asserted himself progressively. Using elements such as time constraints, geographical contexts, reappropriation and participative processes to magnify the materials he handles, he turns sculpture into a catalyzer that draws links between intimate and social experiences.
David de Tscharner was born in 1979 in Lausanne, Switzerland. He lives and works in Bruxelles.
He graduated from the art schools HEAD in Geneva and La Cambre in Brussels in 2005, where he teaches now. He lives and works in Brussels.Among his noticeable solo shows : “Les Ambassadeurs” at Galerie Valeria Cetraro (ex. Escougnou-Cetraro, Paris), “Le Grand Miroir” at JeanRoch Dard gallery (Brussels), “La nature des choses” at Maison Grégoire (Brussels) in 2016; “Fantasmagorie” at Frac des Pays de la Loire (Carquefou) in 2014; “One Sculpture a Day” at Aliceday (Brussels) in 2012, “Next” at Galerie Albert Baronian in 2008 (Brussels). He presents his second solo show at Galerie Valeria Cetraro in December 2019. He took part in many group exhibitions in France, Belgium and Switzerland, at Piacé Le Radieux, Bézard Le Corbusier, at the Frac des Pays de la Loire (Carquefou), at the Lieu Unique (Nantes), at La Box (Bourges) and at the cneai= (Chatou). He participates in Vent-des-Forêts, Espace rural d’art contemporain (Fresnes-au-Mont) in 2018 and takes part in the exhibition “Calculated Chance” at Société d’éléctricité (Bruxelles) in 2019, and in 2020 his work will be the subject of a personal exhibition « D’ailleurs, la vie ici » (« By the way, life here ») at the Centre d’art Les Capucins in Embrun. In 2021, he will take part in the Claude Closky’s project exhibition intitled « X » at FRAC des Pays de la Loire.