• Ludovic Sauvage, solo show "Vivid Angst and Colorful Doubts", Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2020 / photo : Salim Santa Lucia

  • Ludovic Sauvage, solo show "Vivid Angst and Colorful Doubts", Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2020 / photo : Salim Santa Lucia

  • Ludovic Sauvage, solo show "Vivid Angst and Colorful Doubts", Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2020 / photo : Salim Santa Lucia

  • Ludovic Sauvage, solo show "Corporate Poetry", Villa du Parc, Annemasse, 2020 / photo Aurélien Mole

  • Ludovic Sauvage, solo show "Corporate Poetry", Villa du Parc, Annemasse, 2020

  • Ludovic Sauvage, solo show "Corporate Poetry", Villa du Parc, Annemasse, 2020 / photo Aurélien Mole

  • Ludovic Sauvage, solo show "Daytime TV", Les Bains-Douches, Alençon, 2019

  • Ludovic Sauvage, solo show "Daytime TV", Les Bains-Douches, Alençon, 2019

  • Ludovic Sauvage / Lean A, 2019 / Lean C, 2019

  • Ludovic Sauvage / Stream (open), 2019

  • Ludovic Sauvage / Stream (wash), 2019

  • Ludovic Sauvage / Stream (light), 2019

  • Ludovic Sauvage, solo show "Mindless Pleasures", Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2018

  • Ludovic Sauvage, solo show "Mindless Pleasures", Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2018

  • Ludovic Sauvage, solo show "Mindless Pleasures", Galerie Valeria Cetraro, Paris, 2018

  • Ludovic Sauvage / Reflectors (walllights), 2017

  • Ludovic Sauvage / Spring (Flow), 2017 / Sparkling Water, (Orange), 2017

  • Ludovic Sauvage / Sparkling Water (Glow), 2017

  • Ludovic Sauvage / Plein soleil, 2014

  • Ludovic Sauvage / Plein soleil, 2014

  • Ludovic Sauvage / Plein soleil, 2014

  • Ludovic Sauvage, solo show « Le soleil se meut toujours », Parc floral, Paris, 2018

  • Ludovic Sauvage, solo show "This Must Be The Place", Campus HEC, Jouy-en-josas, 2014

  • Ludovic Sauvage, solo show "This Must Be The Place", Campus HEC, Jouy-en-josas, 2014

Ludovic Sauvage travaille l’image projetée et à travers elle notre rapport à la représentation, à l’espace et au temps. Dans ses images et face à ses projections, nous sommes le plus souvent sur le seuil, à la limite d’un entre-deux spatio-temporel, là où quelque chose de poétique peut advenir, où les contours de la couleur et des volumes sont instables. Parfois, les images de Ludovic Sauvage ressemblent à des contenants d’espace, des lieux dont la profondeur devient presque palpable. Parfois, inversement, c’est l’espace réel, recréé dans ses installations qui devient le contenu, laissant le choix au regardeur d’expérimenter les images de l’intérieur.

Ludovic Sauvage est né en 1985 à Aix-en-Provence. Il vit et travaille à Paris.
Il est diplômé de la Villa Arson (Nice) et des Beaux-Arts de Valence. Outre de nombreuses expositions en France et à l’étranger, il est sélectionné en 2012 pour le Salon de Montrouge et est invité en résidence en 2014 par l’espace d’art contemporain HEC. En 2015, il présente ses premières expositions personnelles « Terrasse » à Glassbox (Paris), et « Le soleil se meut toujours » au Parc Floral de Paris. Parmi les expositions collectives, il a notamment participé en novembre 2015 à « Au-delà de l’image (II) » à la Galerie Valeria Cetraro et en 2016 à l’exposition « Paysages sublimés » au Centre d’art Albert Chanot (Clamart). En 2017, Ludovic Sauvage a été sélectionné pour participer à la 67e édition de Jeune Création, et a exposé en juillet 2017 à la Galerie Thaddeus Ropac (Paris-Pantin). Il réalise la même année une exposition personnelle à la Galerie Valeria Cetraro (ex. Escougnou-Cetraro, Paris). Il expose à Sessions (Marseille) en 2018 et aux Bains-Douches (Alençon) en 2019. En 2020, à la Villa du Parc (CAC), il présente « Corporate Poetry ». La même année, il réalise une exposition personnelle intitulée « Vivid Angst and Colorful Doubts » à la Galerie Valeria Cetraro.


Ludovic Sauvage works on the image being projected and within that subject, our relation to representation, space and time. Facing the images and projections he creates, the viewer finds himself on the edge of a spatial/temporal gap, a place where something poetic can happen, a place where the contours of colour and space are unstable. Sometimes, Ludovic Sauvage’s images can be perceived as space containers, revealing their own depth to the viewer. On the other hand, it is the installation space itself that becomes the container for potential images to be seized by the artist or the viewer. 

Ludovic Sauvage was born in 1985 in Aix-en-Provence, he lives and works in Paris.
He graduated from the Villa Arson (Nice) and ERBA (Valence). He has exhibited widely in France and abroad. He was selected for the 57th edition of the Montrouge art show in 2012, and was in residence at the Contemporary Art space of HEC (MBA Paris) in 2014. He had two solo shows in Paris in 2015: ”Terrace” at the artist-run space Glassbox and ”The sun always moves” at Parc Floral Paris.In 2015 he was part of the group exhibition ”Au-delà de l’image (II)” at the Galerie Valeria Cetraro (ex. Escougnou-Cetraro, Paris) and in 2016 he participated in ”Paysages sublimés” at Centre d’Art Albert Chanot (Clamart). In 2017 Ludovic Sauvage has been selected to take part at the 67th edition of Jeune Création, and exhibited in July 2017 at Thaddeus Ropac gallery (Paris-Pantin). The same year, his solo show “Mindless Pleasures” takes place at the Galerie Valeria Cetraro (ex. Esougnou-Cetraro, Paris). In exhibits at Sessions (Marseille) in 2018 and at Les Bains-Douches (Alençon) in 2019. In 2020, at Villa du Parc (CAC), he presentes « Corporate Poetry ».